Le départ en vacances

Le jeu du départ en vacances à partir de 4-5 ans

Dsc06704

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

Que doit-on emporter quand on part en vacances ? Il y a bien sûr la valise mais il y a également des objets bien utiles pour le trajet : un livre, un jouet , un carnet et des crayons pour s'occuper, un couvre-chef et des lunettes pour le soleil,  de l'eau pour s'hydrater et des fruits pour grignoter.

Voilà posé le principe du jeu.

Pour construire les bonshommes j'ai utilisé de la pâte brune qui sèche à l'air mais vous pouvez utiliser de la pâte à sel,  je les peints, leur ai dessiné un visage et les ai enduits de vernis. Les bonshommes sont assez gros pour être facilement tenus par de petites mains.

 

Dsc06626  Dsc06628  Dsc06629

 

Après avoir imprimé, plastifié et découpé le matériel, les cartes avec les images identiques sont placées face visible en 8 tas  (les bouteilles ensemble, les chapeaux ensemble etc.). 

Les cartes avec les photos de 2 bonshommes sont mélangées et mises en tas face cachée.

Il est nécessaire d'avoir un dé de 3 ou 6 en fonction du public avec lequel vous jouez. Si vous n'avez pas de dé, vous pouvez découper des petits papiers sur lesquels vous écrivez la quantité , vous les chiffonnez et placez dans un gant de toilette ou un petit sac ou encore un foulard. Le joueur prend une boule, l'ouvre, énonce la quantité, puis refait une boule avec le papier et le remet avec les autres.

Si 2 joueurs jouent ils choisissent chacun 2 bonshommes, si 4 joueurs jouent chacun a évidemment un bonhomme. Chaque bonhomme est placé sur une case d'un coin différent sans tenir compte de ce qu'il y a sur la case. Le premier joueur lance le dé (de 3 ou 6 chiffres cela dépend de l'enfant) et avance en fonction du nombre affiché toujours dans le sens des aiguilles d'une montre.

Le plateau comporte des cases avec des images et des cases vides.

Si le bonhomme tombe sur une case avec une image il a le droit de prendre l'image correspondante;s'il l'a déjà, tant pis, il attend le tour prochain. Il y 8 images différentes à prendre.

Si le bonhomme tombe sur une case vide, le joueur pioche une carte sur le tas des cartes-photos cachées.

Il découvre 2 bonshommes de couleur différente.  Par exemple il y a 1 bonhomme violet à droite d'1 bonhomme rouge. Même si le joueur qui a retourné la carte n'a pas un de ces bonshommes (son bonhomme est vert par exemple), le propriétaire du bonhomme qui figure à droite sur la photo (le violet dans notre exemple) doit  placer son bonhomme violet sur le jeu dans la même case que le rouge.

Les propriétaires de ces 2 personnages regardent les cartes images qu'ils possèdent déjà. Si un bonhomme ne possède pas une image que l'autre a il peut la lui prendre : ex. le violet n'a pas les lunettes de soleil, le rouge les a, le violet lui prend cette image. Ensuite, les 2 bonshommes restent ensemble et attendent leur tour pour jouer.

La carte-photo avec les 2 bonshommes est remise face cachée sous la pile des autres cartes-photos cachées.

C'est ensuite au tour du joueur qui est à côté du joueur qui avait pioché la carte-photo (dans notre exemple, c'était le joueur avec le bonhomme vert).

Si le bonhomme tombe sur une case avec un cadeau : il peut choisir dans les tas d'images celle qui lui manque (mais pas chez les joueurs).

Les bonhommes tournent sur le chemin jusqu'à ce qu'un bonhomme ait les 8 images.

Variante : il peut être décidé que lorsqu'on joue à 2 c'est le premier joueur dont les 2 bonshommes ont les 8 images qui a gagné.

Il est plus simple que chaque enfant dessine son ou ses bonshommes sur un bout de papier pour ranger les cartes qu'il a gagnées (cf. la photo du jeu au-dessus).

Matériel à imprimer : assembler les 2 moitiés du chemin, découper les cartes-images et les cartes-photos